Pastorale et Action Sociale

La Pastorale

Notre mission, guidée par l’Évangile de Jésus-Christ, prend sa source dans l’expérience de Saint Ignace. Elle accueille la différence et encourage chacun à trouver la voie qui lui est propre. Au travers d'enseignement, de témoignages, de temps partagés, de recueillement et de relecture, elle vise à permettre à chaque jeune de trouver son chemin de découverte de la personne de Jésus-Christ. C’est dans cet élan que notre communauté puise sa vitalité, qui permet à tous de donner le meilleur d’eux-mêmes, quels que soient les parcours personnels.

Une pédagogie incarnée au service de l’autre

Au sens éthymologique, la pastorale est ce qui nous réfère au " Bon Pasteur ", c'est-à-dire la personne du Christ. Mais la pastorale désigne aussi l’ensemble des activités plus spécifiquement religieuses ou spirituelles qui concourent à la formation globale des élèves, dans le respect de leur cheminement personnel.

Guidée par une quête de cohérence, d’unité de la personne et de sa formation, la pastorale promeut une spiritualité qui irrigue la vie de l'ensemble de l'établissement et se réalise notamment dans l’engagement social et dans l’action associative. Elle s’enracine dans une croyance en une humanité solidaire et vise à construire des hommes et femmes avec et pour les autres. Elle suit ainsi l’enseignement du Christ, qui prône un accomplissement divin de l’humain. Les valeurs qu’elle propose de développer et mettre en œuvre sont le discernement, la bienveillance, l’ouverture, l’autonomie, la médiaton personnelle et accompagnée, mais aussi le doute. Le sens critique de l’élève est encouragé, via une relecture et un questionnement des textes, afin que sa foi soit raisonnée et réfléchie et puisse ainsi le soutenir tout au long de sa vie.

Une Pastorale au rythme de chacun

Au sein de la Pastorale, la catéchèse a une place privilégiée. Chaque élève progresse à son rythme dans la découverte de Dieu. Au collège et au lycée, une heure de catéchèse ou de FHS par semaine, par petits groupes animés par un adulte (parent ou professeur), permet d'acquérir une culture religieuse à travers des programmes adaptés à chaque niveau. Au lycée, la pastorale s'organise autour d'actions ciblées sur le partage, la fraternité, et la Foi.

Dans le cadre des activités pastorales, des ateliers offrent aux élèves une diversité de propositions qui leur permettent de réfléchir sur les grands sujets de la vie, et d'en débattre en toute liberté. Pour ceux qui le désirent, les sacrements (Eucharistie, Réconciliation, Confirmation) et la prière individuelle ou par petits groupes leur sont proposés afin d’approfondir leur Foi.

Différents temps forts sont également au programme : des rencontres témoignages avec des chrétiens d’aujourd’hui venus partager leurs expériences ; une ouverture sur la vie de l'Eglise; et des retraites pédagogiques et spirituelles pour approfondir sa relation à Dieu et aux autres.

 

REPLAY - FRANÇOIS, LE PAPE QUI VEUT CHANGER LE MONDE - France 2 - Infrarouge le 6 octobre 2015

 

Le mot de l'aumônier

Vivre au milieu des jeunes c’est célébrer, animer, prendre soin, rencontrer, partager, interpeller.

À Saint-Louis de Gonzague - Franklin, le jésuite aumônier de l’établissement est le prêtre référent en matière de tradition jésuite, de foi catholique et d’éducation. Par sa formation dans la Compagnie de Jésus et par son ordination sacerdotale, il a reçu directement et personnellement une mission du Provincial des jésuites de France et il est envoyé au service de l’établissement scolaire pour contribuer à l’annonce de Jésus-Christ et à ce que la notion de « Jesuit educated » soit réelle dans l’expérience des jeunes, des professeurs et des parents et dans la dimension évangélique de l’institution au quotidien.

Les anciens élèves ont connu le Père spirituel jésuite qui contribuait à cette mission à l’intérieur d’une division, en enseignant le catéchisme et à travers les prédications, en s’entretenant personnellement avec les élèves qui le souhaitaient, mais aussi avec les professeurs et les parents. Il célébrait la messe et accueillait ceux qui le souhaitaient dans le sacrement de la réconciliation ; il était responsable de la préparation aux sacrements de l’initiation chrétienne (baptême, eucharistie, confirmation).

Aujourd’hui cette tâche de Père spirituel est toujours d’actualité. Le jésuite aumônier l’accomplit dans la relation aux personnes et dans l’attention à la vie de l’institution comme membre du conseil de direction. Actuellement, deux jésuites-prêtres sont en mission à Saint Louis de Gonzague - Franklin et cinq jésuites étudiants en théologie apportent, une matinée par semaine, leur aide dans différents niveaux.

Les directeurs du petit et du grand collège ont reçu mission de la tutelle jésuite en tant que responsables de la pastorale dans l’établissement ; pour les aider dans cette mission, ils ont des adjointes en pastorale scolaire. L’aumônier collabore avec tous. La tutelle jésuite veille au sein de l’association «Ignace de Loyola Éducation» à ce que le contenu d’une pédagogie jésuite soit effectivement transmis dans cet établissement de l’Enseignement Catholique à Paris.
 

L'Action sociale

Dans ses Exercices spirituels, Saint Ignace nous invite à « vouloir et choisir la pauvreté avec le Christ pauvre ». Parce qu’il s’inscrit au cœur du projet pédagogique ignatien, l’engagement à Saint Louis de Gonzague-Franklin n’est pas une option, mais un véritable principe de vie décliné par tous au quotidien.

Apprendre la solidarité dès la maternelle

Au petit collège, la solidarité commence en interne par l’entraide entre les élèves. Dès les premières classes les enfants s’aident mutuellement : par exemple, à la cantine les plus grands aident les enfants de maternelle à couper leur viande, à débarrasser leurs plateaux... Les élèves sont aussi incités à faire des lectures, à accompagner dans des activités extra-scolaires les six enfants autistes de la classe soleil. La solidarité se poursuit également à l’extérieur de l’établissement. Les élèves sont par exemple encouragés à participer à l’opération de partage pain/pomme, à effectuer des visites dans des maisons de retraite…

S'engager au Grand collège

Les sixièmes qui arrivent au collège sont parrainés par les troisième qui, eux, terminent leur cycle. Repas servis aux plus démunis, spectacles pour un public de personnes âgées, moments de jeux et de partage avec de jeunes handicapés… comptent parmi les multiples actions de solidarité organisées dès la classe de 4e. Mais l’engagement des élèves de Saint-Louis de Gonzague-Franklin ne se limite pas à nos frontières hexagonales. Tous les étés, les élèves de Première ont l’occasion de prendre part à des actions humanitaires en Roumanie avec l'animation de la maison Saint-Louis de Gonzague pour les jeunes de la rue. En Terminale, les élèves bénévoles peuvent aller à Madagascar pour prendre part à des chantiers de construction d’écoles. En dix ans, une vingtaine de chantiers a pu aboutir.

Porter un projet

En plus de ces actions d’engagement volontaire, le Projet d’Action sociale (PAS), obligatoire, donne aux élèves l'occasion d’aller encore plus loin dans leur démarche solidaire. Chaque élève de première a son propre projet et assure une aide en milieu associatif sur une période d’un trimestre environ. Les élèves y apprennent à gérer les levées de fonds et à mettre en place des dispositifs de communication, avec rigueur et professionnalisme. Ils sont encadrés par un responsable en charge de rechercher les projets et démarcher les associations. Marie de Villepin, responsable du PAS, décrit en ces termes cette expérience unique : « C’est l’apprentissage de l’engagement véritable : ne pas penser à ce que cela nous coûte, mais à ce que l’on apporte ; ne jamais considérer l’autre comme un étranger mais comme un frère ; se mettre au niveau de chacun en humanité, et donner le meilleur de soi-même. »

Les Journées Missionnaires

L’élan de solidarité qui anime l’ensemble de la communauté de Saint-Louis de Gonzague-Franklin culmine lors des Journées Missionnaires, qui ont lieu le dernier week-end de mai. Lors de ce moment de liesse et de partage, élèves, parents et professeurs récoltent des fonds pour une soixantaine d’associations et projets dans le monde qui œuvrent pour l’éducation et la protection de l’enfance. L'ensemble est placé sous l'égide de la Compagnie de Jésus.

 

Le projet d'action sociale PAS présenté par l'émission Le Jour du Seigneur