Webzine

Protection

Lutter contre la pédophilie

La Province de France de la Compagnie de Jésus s’engage à lutter contre toute forme d’abus sexuel ou de maltraitance physique. Elle adhère totalement à la législation française et au droit canonique ainsi qu’aux décisions des évêques et du Saint-Siège. Le Pape François ainsi que le Supérieur Général encouragent la Province de France dans son engagement. Le site de la Conférence des Évêques de France
Les Échos week-end 3 février 2017

Leurs années chez les jésuites par Dominique Seux.

"Elles sont nombreuses, les personnalités de l'échiquier politique, du monde des affaires et de la sphère artistique à avoir suivi l'enseignement de la Compagnie de Jésus, mise à l'honneur par le nouveau film de Martin Scorsese. Nous leur avons demandé ce qu'elles en ont retiré. Où l'on découvre que le procès en élitisme souvent fait aux jésuites ne tient pas." 
Année scolaire 2016-2017

Samedis travaillés au petit collège

3 septembre, 8 octobre, 5 novembre, 10 décembre, 7 janvier, 25 février, 18 mars, 22 avril, 20 mai, 24 juin
Année scolaire 2016-2017

Samedis libérés au grand collège

Libérés pour tous : 12 novembre, 4 février, 27 mai, 3 juin - Libérés au collège : 24 septembre, 3 décembre, 21 janvier, 11 mars - Libérés en prépa : 17 décembre, 1er avril
Année scolaire 2016-2017

Journées Missionnaires 2017

Les Journées Missionnaires auront lieu les 19, 20 et 21 mai 2017 et auront pour thème : Laudato si’. Notre maison commune, la terre. Pour faire un don en numéraire https://lydia-app.com/collect/jm
Retour webzine

La représentation des Antigones, donnée le jeudi 2 février 2017 dans le théâtre du Lycée Saint Louis de Gonzague est une restitution du travail du premier semestre accompli dans le cours d'expression oral par les Troisièmes 5 et 6. Réalisée à partir de plusieurs fragments de textes antiques et contemporains (Sophocle, Brecht, Steiner, Bauchau, Anouilh), cette mise en scène volontairement moderne, fondée sur la lecture et l'interprétation clairvoyante des élèves, interroge les figures d'Antigone, héroïne à la fois du respect de la tradition et de la révolte. Elle a été rendue possible grâce à un travail acharné. Celui-ci a permis aux adolescents de s'exprimer autrement et de se découvrir eux-mêmes. Ouverture d'esprit grâce à la réflexion, apprentissage du jeu scénique individuel et collectif ont été au cœur de ce premier travail. Comme en témoigne le trailer proposé, la qualité de leur restitution, saluée par le Théâtre National de Chaillot en la personne de Madame Dominique Ocqueteau, venue assister spécialement à leur représentation, démontre l'intérêt fondamental d'un cours d'expression oral véritablement impliqué, ancré dans la tradition et la modernité de la pédagogie jésuite.
Martial Chambrelan
Professeur d’allemand  et professeur d’expression orale 

Impressions :
Tout d’abord, je souhaite vous faire part du profond plaisir éprouvé en assistant au spectacle présenté par les troisièmes autour d’Antigone.
J’ai été impressionnée par la qualité du travail réalisé, par des adolescents qui ont su m’émouvoir dans leurs interprétations, leur aisance corporelle sur le plateau, leur maintien, leur plaisir de jouer et leur assurance dans la façon de camper leurs personnages. Sans oublier votre travail original et recherché de mise en scène qui leur a apporté un autre éclairage qu’une simple lecture de textes. Eux comme vous, n’avez jamais cédé à la moindre facilité.
Je vous remercie sincèrement pour votre engagement ; on ne dira jamais assez à quel point il est fondamental que les élèves bénéficient d’une pratique artistique au sein des établissements scolaires. D’autant plus à une période de leur développement où le corps subit des transformations souvent ressenties difficilement : les exercices de déplacement dans l’espace, d’interprétations, de placement de la voix leur offrent ainsi la possibilité de mieux s’accepter et de communiquer avec  plus d’assurance.
Votre action s’inscrit bien dans le besoin de multiplier les angles d’étude des disciplines littéraires, l’enseignement théorique devant coexister avec une mise en pratique. Le théâtre n’est pas seulement fait pour être lu, mais être joué et bien sûr, être vu. Le passeur que vous êtes, en partageant avec eux la beauté et la grâce offerte par le spectacle vivant, les aide à se doter d’un regard différent sur le monde qui nous entoure. Votre accompagnement reste décisif dans leur découverte de la diversité des esthétiques artistiques.
Je forme le vœu que les partenariats que vous avez su tisser avec les différentes institutions culturelles s’intensifient à l’avenir.
Dominique Ocqueteau
Théâtre National de Chaillot 


Retour webzine

Franklin remporte haut la main le tournoi académique de Paris

Félix des Rotours

Mercredi 15 mars, nous nous retrouvions pour les phases finales du championnat académique de Paris, sur les plaines sablonneuses de Bagatelle. Notre équipe, au complet, était confrontée à un enjeu de taille : parvenir en finale du tournoi pour accéder aux championnats inter-académiques. Toutefois, outre cet objectif pratique, c'était notre honneur et notre titre de meilleure équipe à Paris, que nous devions défendre. Tandis que nous nous mettions en condition physiquement et mentalement, nous fûmes informés du forfait des deux équipes de Stanislas. Loin de nous soulager ou même de nous démobiliser, cette nouvelle préfigurait surtout l'adversaire qu'il nous faudrait affronter, Gerson. Malgré une victoire face à cette même équipe en phase de poules, nous redoutions sa défense ô combien agressive et son opportunisme. En outre, la qualité individuelle de ses joueurs, parfois issus de centres de formation renommés, prêtait au match des allures de piège. Cette rencontre constituait enfin une épreuve d'orgueil : giflés, en junior, par des Gersonnais implacables, nous nous devions de laver l'honneur de nos aînés défaits.

Dès les premières secondes, une tension sourde s'instaurait entre les deux formations. Toutefois, la main sur le cuir, nous conservions la possession et enchaînions les temps de jeu. Malgré son organisation rigoureuse, la muraille violette finit par céder pour un essai libérateur. Plusieurs suivirent tandis que des sauvetages héroïques empêchaient nos opposants du jour de franchir la ligne d’en-but. S'ils étaient disciplinés en défense, les Gersonnais ne parvenaient que rarement à coordonner leurs offensives face à une pression collective intenable. Au terme d'une rencontre effrénée et âprement disputée, nous parvînmes à nous imposer sur un score de 7 à 1. Ironie du sort, quelques semaines auparavant, les juniors de Gerson remportaient le match avec un écart équivalent. Notre orgueil raffermi, notre équipe qualifiée et à nouveau vainqueur de Paris, nous pouvions nous diriger avec confiance vers le tournoi inter-académique, route escarpée vers le championnat de France.


Retour webzine

Après avoir renvoyé les anglais de Mount Saint Mary bredouille l’an passé, l’équipe de rugby de Franklin était à son tour invitée à un tournoi de rugby en Angleterre, réunissant les douze meilleures équipes du nord du Royaume-Uni. C’est plein d’envie de représenter dignement Franklin que nous partîmes en Angleterre le 3 mars, sauf que ce périple en terre indigène ne fut pas de tout repos.

Dès le départ, deux membres de l’équipe furent laissés à quai, à cause de problèmes d’identité. Une fois atterris, nous fûmes chaleureusement accueillis, par le staff anglais et en particulier Fanny, une professeur de français. L’école veillait à un tel point à notre sécurité, que tous les élèves étaient habillés en soldat et se baladaient dans l’école avec des armes à feu.

Une fois l’effervescence de l’arrivée passée, nous commençâmes à préparer nos matchs qui avaient lieu dimanche, en enchaînant les séances d’entraînement, de salle de sport, de piscine et les temps libres afin de récupérer. Nous avons même eu la chance de pouvoir sortir en ville avec l’école et d’aller au cinéma.

Puis le jour J arriva, l’équipe était au complet, car les deux oubliés de l’aéroport ont finalement pu nous rejoindre. Nous découvrîmes enfin les équipes adverses, qui étaient physiquement beaucoup plus impressionnantes que la nôtre, mais nous avions confiance en nos forces et nous entrâmes pleins de détermination dans ce tournoi.

Cette journée fut éreintante, car nous devions enchaîner les matchs, parfois sans repos, faire face à la rage de vaincre de Mount Saint Mary après leur débâcle de l’an passé, jouer dans la boue et sous la pluie. Heureusement, nous avons apporté la bonne humeur dans ce tournoi, en faisant fière chandelle au fair-play français, ainsi qu’à ses chants et au french flair.

Après ce tournoi, qui nous vit terminer à une honorable onzième place, nous fîmes place au charme français auprès des jeunes anglaises.

Enfin, vint le retour, nous devions nous lever à 4h30 du matin afin de prendre l’avion. Au moment où nous allions embarquer, le speaker annonça que pour des raisons techniques le vol était retardé, puis quelques heures plus tard que le vol était annulé. S’ensuivirent de longues heures d’attente afin de savoir comment nous allions rentrer. Finalement, la compagnie nous affréta un bus qui devait nous emmener à Birmingham d’où nous devions prendre un vol le lendemain matin. Sauf que le lendemain matin, alors que nous étions dans l’avion, le commandent de bord annonça que le vol était encore annulé pour des raisons techniques. Nous commencions alors à nous demander si nous arriverions à rentrer en France. Heureusement, nous avons rapidement embarqué dans un autre avion et sommes finalement rentrés dans notre cher pays.

Toute l’équipe voulait donc chaleureusement remercier Messieurs Jaillet et Bruschi, ainsi que les préfets et M. Poupart d’avoir rendu cette formidable expérience possible.

Thomas Gauvin 1re 1ES


Retour webzine
Les Journées Missionnaires les 19, 20 et 21 mai 2017 seront présidées par le Père Jaonah Herimalala, s.j. directeur de l’Association Madagascar Construction et Partage (MCP) à Madagascar district de Bezaha, Tuléar.
 
Grâce à vous tous, les actions des JM permettent de recueillir des fonds qui sont reversés à plus de 60 associations et missions de la Compagnie de Jésus en France et dans le monde. Le soutien de la mission des jésuites est un engagement ancien de notre établissement dont la vocation prioritaire est l’éducation et l’enfance. La gratitude des enfants et des familles aidées de par le monde est à la fois une joie redonnée au centuple et un encouragement, toujours plus fort d’année en année à poursuivre ensemble. 
Parmi la soixantaine de projets bénéficiaires, cette année, les JM ont choisi de mettre en avant leur soutien à Madagascar.
 
Nous aurons la chance de recevoir le Père Jaonah. Invité et grand témoin des JM cette année, il nous fera l’honneur de partager son expérience via les projets qu’il mène dans son pays où plus de 9 malgaches sur 10 vivent aujourd’hui sous le seuil de la pauvreté. La moitié des enfants en âge d’être scolarisés ne vont pas à l’école et surtout les jeunes filles. Cet homme de contact et de foi originaire de Tananarive, plus que jamais à l’écoute de son prochain, anime un réseau de petites écoles de villages dans une région extrêmement pauvre et classée sous le nom de "zone rouge" due à son insécurité. Franklin a depuis longtemps des liens étroits avec Madagascar à travers l’Association Madagascar Construction et Partage où s'engagent des élèves de Terminales et de Prépa de Franklin, continuons et apportons notre soutien à ces enfants !
Jean-Marc Furnon, s.j.
Aumonier de l'établissement
 
A vos agendas !

Lundi 13 mars et mercredi 15 mars • 20h30 - Amphithéâtre
MAGIE (adultes)
https://lydia-app.com/collect/missions-franklin-spectacle-magie-adulte-lyceen

Vendredi 17 mars • 18h00 - Théâtre du grand collège
Soirée des TALENTS du petit collège
Entrée libre, quête au profit des JM

Samedi 18 mars • 8h30 à 12h30 -  Grand collège dans la cour
Collecte de vêtements pour le stand Dépôt/Vente          

Lundi 27, mardi 28 et jeudi 30 mars • 20h30 - Théâtre du grand collège
CALYPSO choeur d’Hélène Mossler-Lenot
https://lydia-app.com/collect/missions-franklin-calypso-choeur-mars2017

Mercredi 19 avril • 8h30 à 12h30 - Petit collège
Collecte de vêtements pour le stand Dépôt/Vente           

Samedi 22 avril • 12h30 - La Queue les Yvelines
Tournoi de GOLF à la Queue les Yvelines
https://lydia-app.com/collect/missions-franklin-tournoi-golf-2017

Mardi 25 avril • 19h30 - Gymnase du grand collège
CONCERT ROCK du groupe Roumanie
5€ élève et/ou adulte

Mardi 2, mardi 9 mai • 19h30 - Théâtre du grand collège
Spectacle de  MAGIE pour les petits
https://lydia-app.com/collect/missions-franklin-spectacle-magie-2017

Vendredi 5 mai • 20h00 - Théâtre du grand collège
Soirée des TALENTS du grand collège
3€ pour les élèves et 5€ pour les adultes

Samedi 6 mai • 8h30 à 12h30 -  Petit collège
Collecte de vêtements pour le stand Dépôt/Vente          

Mercredi 17 mai de 14h00 à 18h00 - Réfectoire petit collège
Tournoi d’ECHECS 6éme Open Franklin du petit collège
https://lydia-app.com/collect/missions-franklin-tournoi-echec

Dimanche 14, lundi 15, mardi 16 et mercredi 17 mai • 20h30 -  Théâtre du grand collège
THEATRE Les Femmes savantes de Molière
https://lydia-app.com/collect/missions-franklin-les-femmes-savantes-moliere

Jeudi 18 mai • 20h00 - Grand collège (Bâtiment Loyola)
Tournoi de BRIDGE
https://lydia-app.com/collect/missions-franklin-tournoi-de-bridge-2017

Vendredi 19 mai  • 20h30 - Réfectoire grand collège
DINER du directeur
https://lydia-app.com/collect/missions-franklin-diner-2017

19, 20 et 21 mai Journées Missionnaires

Samedi 20, dimanche 21, lundi 22 et mardi 23 mai • 20h30 - Théâtre du grand collège
THEATRE Le petit Nicolas d’après l’œuvre de Goscinny et Sempé
https://lydia-app.com/collect/missions-franklin-le-petit-nicolas

Samedi 20 mai de 14h00 à 18h00 - Etage 2nd grand collège
Tournoi d’ECHECS 7éme Open Franklin du grand collège
https://lydia-app.com/collect/missions-franklin-tournoi-echec

Mardi 30 mai et jeudi 1er juin • 20h30 - Théâtre du grand collège
Chœur des adultes de la MAITRISE de Saint-Louis de Gonzague
https://lydia-app.com/collect/missions-franklin-choeur-adultes

Mardi 6 juin • 18h30 - Chapelle du grand collège
CONCERT des 8èmes
Entrée libre, quête au profit des JM

Jeudi 8  juin • 20h30 - Temple rue Cortambert
CONCERT d’orgue et lyrique
Entrée libre, quête au profit des JM et de la paroisse du Temple

Vendredi 23 juin • 20h00 - Terrasse du grand collège
Cocktail-dînatoire “FRANKLIN EN BLANC”
https://lydia-app.com/collect/missions-franklin-fk-en-blanc-2017

Achat des DVD :
https://lydia-app.com/collect/missions-franklin-commande-dvd-2017

et... vous pouvez aussi dès maintenant soutenir les actions des Journées Missionnaires en envoyant vos dons (reçu fiscal) : par chèque à l’ordre de Missions Franklin 12, rue Benjamin Franklin - 75116 Paris
OU via https://lydia-app.com/collect/jm

 

 


Retour webzine
« Il y a plus d’aventures sur un échiquier que sur toutes les mers du monde » Patrice de Mac Mahon
 
L’étude des bienfaits du jeu d’échecs a débuté au Moyen-Age, considéré alors comme le miroir du monde, de l’organisation de la société, des hommes et de leur destinée. 
Saint Louis de Gonzague parfait l’instruction de ses élèves à travers l’apprentissage des échecs. Ce noble jeu aux multiples facettes permet de développer plus rapidement la pensée logique, l’autonomie, la confiance, la rigueur et la mémoire, indispensables à l’épanouissement intellectuel de l’enfant. 
 
Petit collège : 
Poursuivant le précieux apprentissage dispensé dans son établissement, Madame Llanos a développé des trésors d’investissement et d’idées, afin de sublimer notre jeune équipe Franklinoise. 
Cette initiative a offert à nos très jeunes joueurs un titre de Vice-Champion de l’Académie de Paris. La jeunesse de cette équipe est synonyme de belles promesses pour l’avenir, étant amenée à représenter l’école dans cette compétition pendant de nombreuses années. 
 
Grand Collège : 
Le soutien indéfectible de la Direction a permis à notre équipe collégienne d’entretenir la dynamique de succès qui entoure cette jeune génération. Composée essentiellement de joueurs étudiant en classes de 5ème et 6ème, cette équipe a conquis le titre de Champion de l’Académie de Paris de haute lutte. 
La septième place acquise l’an dernier au Championnat de France laisse entrevoir l’objectif d’un podium cette année. Ils se rendront à Igny du 3 au 5 juin, pour représenter Saint Louis de Gonzague, en espérant un fort soutien et de nombreux encouragements !
L’heureuse initiative d’avoir inscrit une équipe lycée a porté ses fruits, puisque que pour une première participation, ils obtiennent une très honorable place sur le podium, apportant une continuité au projet de l’établissement.
Aziz Ayoub
Capitaine des équipes d’échecs de Saint-Louis de Gonzague 
 

Retour webzine
Dans notre collège, une éducation intégrale et unifiée ne peut se concevoir sans le développement par le sport. C’est pourquoi nous sommes heureux de partager avec vous les résultats de nos jeunes aux différentes compétitions sportives, mis à jour régulièrement.
 
Badminton

L'équipe de Badminton collège de Catherine Billet s'est qualifiée pour le championnat de France du 6 au 8 juin à Besançon? Ont participé à cette victoire : Isabelle Bricaud, Héloïse delapalme, Charles Audouin, Paul-Armand Evraert, Matthieu Tissot.

​Un grand merci à Ingrid Launay qui a donné de son temps en tant que jeune arbitre.
 
L'équipe de badminton lycée de Catherine Billet s'est qualifiée, pour la 4e fois, au championnat de France qui s'est déroulé du 8 au 10 mars à Mulhouse, où ils ont atteint une magnifique 13e place. 
L'équipe est composée d’Anne-Louise Kopff, Raphaëlle Denoix de Saint Marc, Ingrid Launay, Cyprien Terouanne, Alexandre Mazaud et Max Terouanne
Jeunes officielles: Joséphine Denoix de Saint Marc et Alice Bambury
Ces joueurs participent ensemble aux championnats depuis la classe de 5e. Forts d’une incroyable complicité, ils rentrent encore un peu plus dans l'histoire du sport franklinois.
 
Tennis de table
L'équipe de tennis de table lycée de Patricia Fernandez, une équipe soudée et créative, est arrivée 2de au Championnat Académique de Paris puis 2de au Championnat inter-académique,  et a pris la 12e place aux Championnats de France.
Cette équipe est composée de Nicolas Barbier de La Serre, Augustin Lauprêtre, Alexis Bernet, Etienne Clocheret et Domitille Avalle.
Jeunes officiels : Théodore Bernard et Arnaud Clocheret.
Chaque joueur a contribué à la belle performance finale.
 
Rugby
Le 12 février 2016 l'équipe de rugby de Franklin SLG recevait à domicile l'équipe anglaise du Mount St Mary College. Sous l'œil avisé de coach Jaillet les Franklinois l’emportaient. Après ce Crunch intense et très serré, les joueurs des deux équipes espéraient une revanche outre-manche. Celle-ci aura lieu début mars, à Mount St Mary, à l’occasion d’un grand tournoi international le Mount Seven.
 
Franklin peut s’enorgueillir de cette belle équipe de coaches et de ces élèves sportifs qui font preuve de beaucoup d’enthousiasme et de générosité à chaque rencontre.
 

Retour webzine

En 4ème, 17 belles rencontres présentées dans un calendrier de l'Avent créatif et coloré, d'inspiration malgache.

Dans le cadre de la catéchèse, depuis la rentrée de septembre dernier, nos 4èmes, par petites équipes de dix élèves emmenées par deux parents catéchètes, ont expérimenté en action ce verset des Actes des Apôtres : "Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir". Chaque petit groupe a réfléchi et mis sur pied un engagement d'équipe à la rencontre de personnes éprouvées. Ce sont ces 17 rencontres, que jour après jour, ils ont affichées dans leur fenêtre d'un gigantesque calendrier de l'Avent , créé par leurs soins, et installé à l'entrée de l'établissement pour le bonheur de tous. Chaque petit carré, tissé en papiers de couleur, pour évoquer les vanneries malgaches, est une création personnelle. Ajoutée les unes aux autres, ces créations individuelles ont permis de constituer une œuvre collective d'envergure. Œuvre dont Madagascar, pays à l'honneur cette année à Franklin, a été la source d'inspiration graphique.

Voici le témoignage de ces 17 petits groupes sur ce moment de temps donné, vécu en équipe .

"À la maison Perce Neige, nous avons partagé de joyeux moments avec les pensionnaires: ateliers divers et goûter en chansons. Seigneur, Nous Te rendons grâce pour ces rencontres pleines de complicité, d'émotions, de fraternité et pour ces découvertes qui nous ont changés et fait grandir . "

"Collectant des fonds et servant un petit déjeuner à Saint Joseph, nous avons appris à écouter les autres sans les connaître, à ne pas avoir peur car leur accueil est plein de gentillesse. Notre regard a évolué. Notre groupe est plus solidaire, plus complice."

" 45 minutes de marche pour 3 heures de bonheur. A Lamazou, nous avons rencontrés des enfants comme les autres, attachants, assoiffés de découvertes, doués, désarmants et qui nous manquent déjà. Merci à eux et à leur instituteur de leur accueil."

" Nous sommes allés servir un dîner à Ste Cécile à des sans-abris.  Nous avons su vaincre nos peurs, créer des liens et offrir notre sourire aux autres. Nous avons vécu un très beau moment de partage, d'entraide et de découverte. "

" A Emmaüs Défi, qui œuvre à la réinsertion par le travail, nous avons rencontré des gens souriants,  heureux de ce qu’ils font et de nous faire partager leur expérience. Merci à eux pour leur accueil chaleureux. Merci à vous tous; la collecte de jouets fut un succès: belle expérience partagée!"

" Nous sommes allés à St Jean de Dieu, partager du bonheur avec des jeunes handicapés. À travers un spectacle émouvant sur la légende de St Nicolas, nous avons découvert leur joie de vivre. Un vraie joie de profiter de ces moments forts ; un souvenir inoubliable."

" 20 h glacial : distribution de café aux sans-abris. Ne sachant à quoi nous attendre, nous avons servi  et le contact s'est établi avec des gens sociables, ouverts, nous remerciant d'être là, surprenants par leur culture. Belle expérience de partage et contact humain. Nous y retournerons, avec Nicolas Clément et le Secours catholique ! "

" A la rencontre d'enfants porteurs de trisomie 21 à Lamazou : expérience touchante, enrichissante. Être patients, tolérants;  donner du temps, nous a appris à changer notre regard. Belle surprise que nos ressemblances  : joie du partage , gourmandise! Non le handicap n'est pas un frein AU BONHEUR! "

" Avec SE CANTO qui nous a accueillis, nous avons chanté pour des personnes âgées hospitalisées. Nous avons lu la joie dans les yeux des anciens ! Puis nous avons visité les moins valides, les moins conscients, dans leurs chambres, gratuitement, sans attendre de retour..."

" Rencontrer des enfants en grand handicap : un choc! , peu habitués que nous sommes à côtoyer des enfants si différents. Choc vite surmonté grâce à la joie partagée: goûter, magie et chants. Leur accueil dans cette maison ouverte, leurs mots, leurs gestes, nous ont rendus heureux. Merci !"

" Nous avons passé la journée internationale du handicap à la maison Ste Germaine qui accueille des personnes handicapées. Nous avons effectué des parcours en fauteuil roulant et sensibiliser les passants aux problèmes du handicap. Pour notre groupe, un moment de partage et de joie."

" De la peur à la confiance, du malaise au plaisir, de l’ennui à l’action, de l’indifférence à la joie: un autre espace-temps,  un autre langage, celui de Perce Neige, de Slimane, Patrick, Julien, Marinette, Magalie et tant d’autres résidents et encadrants bienveillants . Echanges et chaleur humaine. "

" Avec les élèves trisomiques de Martine à LAMAZOU: accueil affectueux, attachement réciproque immédiat. La joie d’Anne-Thaïs nous a éblouis! Un « autre regard » : nous avions presque oublié qu’ils étaient handicapés. Un défi de capter et conserver leur attention. Super souvenir et Martine qui nous a guidés."

" Les accueillis de St Jo vivent dans la rue ou dans la précarité. Nous les pensions agressifs, désagréables, mais nos préjugés se sont estompés devant leur accueil chaleureux. C'est passé trop  vite; nous avons compris que se mettre au service des autres comble les cœurs de joie. "

" Dans la classe Soleil nous sommes allés/ Nous occuper d'enfants en difficulté. -   Maya l'abeille, Raphaël a chanté;/ ABDALLAH, du chocolat a mangé;   -   Paul a beaucoup câliné; / Denzel a geeké , nous a bluffé;  -  ABDALLAH dans le ballon à shooté; / Ce faisant notre regard a changé."

"A Sainte Cécile de Boulogne, nous avons servi le dîner à des personnes en difficulté sociale. Cela nous a demandé du courage: certaines conversations ont été difficiles, d'autres très joyeuses. Nous sommes très fiers d'avoir accompli ce projet en équipe."

"A la rencontrer d'enfants différents à Lamazou: nous avons joué et partagé avec eux. ils ont témoigné de leur joie de vivre, leur esprit ouvert à tous. Nous avons pu constater que malgré leur handicap, la vie est belle pour eux et pas très éloignée de nos propres joies."

 

Véronique Chaillou, responsable KT4 et ses 32 parents catéchètes


Retour webzine
Le père Arturo Sosa, nouveau supérieur général des jésuites.
L’annonce de son élection a été suivie par des applaudissements retentissants : Arturo Sosa Abascal, vénézuélien, a été élu ce vendredi 14 octobre peu avant midi à Rome, nouveau supérieur général des jésuites. Cette 36e Congrégation générale avait été convoquée justement pour choisir un successeur au père Adolfo Nicolas, à la tête de la Compagnie. 
Le père Sosa est âgé de 68 ans. Il est entré dans la compagnie en 1966, et ordonné prêtre en 1977. Il est diplômé en philosophie, théologie et docteur en sciences politiques. Il a surtout été supérieur provincial des jésuites au Venezuela, de 1996 à 2004. Depuis cette date, il était recteur de l’Université catholique de l’État de Tachira, dans l’ouest du Venezuela et parallèlement, conseiller général de la Compagnie.
Parmi ses sujets de prédilection : la spiritualité ignatienne, l’apostolat intellectuel, la solidarité avec les plus vulnérables, les migrants et les réfugiés. Il est l’auteur d’une dizaine de livres sur la démocratie et la dictature au Venezuela, sur la pensée politique, le colonialisme et l’émancipation, ce qui n’est pas anodin quand on connait l’histoire tumultueuse de ce pays d’Amérique du sud qui traverse actuellement une crise socio-politique majeure, pour laquelle le Saint-Siège a exprimé sa vive préoccupation.
Le père Sosa est, selon les premiers témoignages recueillis auprès de ses confrères jésuites, un « homme d’écoute, patient, ouvert, » avec un profond sens du discernement. Il devient ainsi le 30e successeur de saint Ignace, chargé de guider la compagnie.
L’objectif de cette 36e Congrégation générale est donc atteint, mais elle n’est pas finie pour autant. Les 215 jésuites présents à Rome vont maintenant parler, échanger sur la situation, réfléchir à la mission de la compagnie, autour donc de leur nouveau supérieur général. Comme l’exige la tradition, le nom du nouveau supérieur général a aussitôt été communiqué au Pape François, par téléphone. (XS-MA).
Communiqué de Radio Vatican
 

Retour webzine

Pourquoi
Deux professeurs de Saint-Louis de Gonzague/Franklin, Hélène Bodenez et Béatrice du Mesnil, ont pris au mot le ministre de l’Éducation nationale d’exercer les élèves à la pratique de la dictée quotidienne. « Les élèves ne sortiront pas de l’école sans maîtriser la langue française ». Constatant un réel besoin des bases orthographiques, animées par la passion de transmettre et de partager avec le plus grand nombre, elles lancent en avril 2016 leur site personnel gratuit, Une Dictée Par Jour.
L’objectif est de donner à ceux qui en ont besoin ces grandes règles de l’orthographe, indispensables hier comme aujourd’hui, et d’allier moyen numérique et apprentissage classique.

Le concept
Le concept est simple : un fichier audio pour la dictée, une correction vidéo sur quelques points seulement. Comme en classe ! Les professeurs ont élaboré les deux premières étapes de leur projet avec un développeur pour mettre au point le site tel qu’il existe aujourd’hui : élégant, esthétique, fluide et sérieux. Elles sont persuadées que seule la pédagogie de la répétition et de l’imprégnation peut permettre l’acquisition de la langue écrite. Cela relève, en effet, de l’entraînement, comme en musique ou en sport.
Le site comprendra à terme 365 dictées, une par jour de l’année, avec quatre niveaux de difficulté signifiés par des couleurs, sans niveau de classe. Chaque texte, court, au sens autonome, est extrait d’une œuvre littéraire, classé par thèmes susceptibles d’intéresser des jeunes : aventure, sport, jeux, mer…

La méthode
Le texte, lu une première fois, est dicté puis relu. On peut arrêter, revenir en arrière, avancer le curseur. La dictée et sa correction prennent 20 minutes au plus. L’élève peut choisir de l’écrire à la main ou de la taper sur une tablette. Puis le temps vient de lâcher son crayon ou son clavier, d’ouvrir l’onglet de la correction donnée par vidéo. Trois ou quatre règles de français sont rappelées à chaque fois, pas plus, auxquelles s’ajoute une courte liste de mots de vocabulaire courant à connaître. Le texte intégral de la dictée s’affiche et, s’il le veut, l’élève peut confronter sa production à l’extrait écrit de manière juste pour s’en imprégner.
Grâce à la souplesse du site, au choix diversifié de ses dictées et de ses explications, l’élève s’adapte. N’étant pas jugé, il s’arrête comme il veut, passe sur les notions déjà acquises, explore les nouvelles sans craindre d’être dépassé ou de ne pas comprendre. Il est acteur d’un projet qui ne l’intimide pas. Ainsi encouragé, il progresse.
L’élève s’empare du site choisissant le travail autonome ou l’accompagnement par des plus grands.

À qui s’adresse le site Une Dictée Par Jour ?
Aux élèves en apprentissage d’écriture, CM1, CM2, 6e, c’est-à-dire au cycle 3 prioritairement. Le cycle 4 est bien entendu concerné. Le site se propose en réalité d’accompagner toute personne dans sa progression en orthographe, là où elle en est : jeunes lycéens voulant se perfectionner, jeunes adultes entrant dans la vie active, étrangers apprenant le français.

www.unedicteeparjour.fr

 

 

La Presse en parle

1 - Le Figaro classe le site Une Dictée Par Jour n°1 des cinq meilleurs sites de dictées.
http://unedicteeparjour.fr/de-vous-a-nous/la-presse-en-parle-le-figaro-etudiant/
Quoi de mieux que les vacances scolaires pour progresser en orthographe ? Ces plateformes proposent des dictées et des méthodes pour apprendre sans s’ennuyer.

Une dictée par jour : un site créé par deux professeurs de lettres
Une dictée par jour : c’est la promesse de deux professeurs de lettres du prestigieux Collège Saint-Louis de Gonzague dans le 16ème arrondissement de la capitale (Franklin pour les initiés). « Gratuit, simple et efficace, ce site permet de s’entraîner à l’orthographe avec des dictées courtes extraites d’œuvres littéraires, expliquées et corrigées », expliquent Hélène Bodenez et Béatrice du Mesnil, fondatrices du site internet Une Dictée Par Jour. À ce jour, 21 dictées sont en ligne, et de nouveaux exercices seront proposés pendant l’été. Le texte est dicté par fichier audio, la correction donnée par vidéo : les règles fondamentales sont ainsi connues, revues et assimilées.
Lire sur le site du Figaro http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/les-5-meilleurs-sites-de-dictee-pour-cet-ete-20970/

 

2 - Marie-Claire/Enfants cite Une Dictée Par Jour dans son hors-série automne/hiver 2016 
http://unedicteeparjour.fr/de-vous-a-nous/la-presse-en-parle-marie-claire-enfants/
« Un site conçu par des professeurs qui accompagnent petits et grands dans leurs progrès en orthographe ».

3 - Famille chrétienne, le 16 septembre 2016
http://unedicteeparjour.fr/de-vous-a-nous/la-presse-en-parle-famille-chr...
« Voici ce que proposent deux enseignantes du privé. Prévu pour les collégiens et les grands commençants ou les adultes qui auraient besoin de réviser quelques bases. Il donne une dictée par jour. Après l’avoir écoutée, écrite, la correction s’affiche à l’écran comme au tableau. Pédagogique, mon cher Watson ! »
Lire sur le site de Famille chrétienne, Les Bonnes adresses. http://www.famillechretienne.fr/famille-education/enseignement/une-dictee-par-jour-204115

4 - Geek Junior, 27 septembre 2016
http://unedicteeparjour.fr/de-vous-a-nous/la-presse-en-parle-geek-junior/
 « Une Dictée Par Jour » est un site web qui va t’aider à améliorer ton niveau de français et à ne plus faire de fautes d’orthographe. Simple et efficace !
L’exercice s’organise en trois étapes. Après avoir écouté le fichier audio, tu écris la dictée. Tu peux faire des pauses sur le lecteur, revenir en arrière ou tout réécouter à la fin. Ensuite, vient le temps de l’évaluation. A chaque fois, tu visionnes une vidéo sur laquelle le texte va défiler. Les points de difficulté sont expliqués directement sur cette vidéo. Tu peux enfin découvrir le texte global de la dictée sur une seule page web.
Pourquoi une dictée par jour ? Les concepteurs du site expliquent les bienfaits d’un tel exercice : « Parce que lenteur et répétition sont les clés de la réussite, Une Dictée Par Jour, c’est comme une gamme, des vocalises en musique ou comme un entraînement sportif. »
Plus de 50 dictées sont déjà disponibles sur le site après seulement quelques mois d’existence. Les dictées sont courtes. Avec la correction, tu auras besoin en tout et pour tout d’une vingtaine de minutes par dictée, pas plus. Tu peux choisir les dictées par niveau de difficulté, par thème ou selon le point technique que tu veux étudier.
Lire sur le site Geek Junior http://www.geekjunior.fr/une-dictee-par-jour-ameliore-orthographe-dictees-en-ligne-9501/


Retour webzine

Le 1er octobre 2016, dans le cadre du rassemblement des anciens élèves de Franklin, nous avons baptisé du nom d’Honoré d’Estienne d’Orves l’amphithéâtre de verdure sous le bâtiment Loyola. Ancien élève de Saint Louis de Gonzague-Franklin (1910-1918), Honoré d’Estienne d’Orves témoigne des valeurs patriotiques d’engagement jusqu’au don de sa vie pour la liberté et la France. Sa mémoire se devait d’être honorée auprès des élèves d’aujourd’hui.

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, les hommes et les femmes ayant fait preuve de courage, de détermination et d’abnégation ne manquèrent pas. Le commandant Honoré d’Estienne d’Orves en fit partie.

Honoré d’Estienne d’Orves est né le 5 juin 1901 à Verrières-le-Buisson, dans l’Essonne. Après une jeunesse privilégiée mais exigeante et ses études au lycée Saint-Louis de Gonzague (promotion 1918), puis en classes préparatoires à Louis Le Grand, il est admis à l’Ecole Polytechnique en 1921. Deux ans plus tard, il choisit de servir au sein de la Marine nationale et intègre l’Ecole navale. A l’issue de ce que l’on appelle aujourd’hui son stage d’application à bord du croiseur-école Jeanne d’Arc, il est affecté au cuirassé Provence, avec les galons d’enseigne de vaisseau.

En juin 1940, le lieutenant d’Estienne d’Orves choisit de continuer le combat à Londres, au sein des Forces françaises libres, qui se constituent autour du général De Gaulle.

Adjoint du colonel Passy, le commandant d’Estienne d’Orves entreprend de constituer le réseau de renseignement Nemrod. Bien que le général De Gaulle, qui manque d’officiers de sa valeur, est réticent à l’envoyer en première ligne, il embarque à Newtyn, le 21 décembre 1940, à bord d’un chalutier sous le nom de Jean-Pierre Girard accompagné d’un radiotélégraphiste se faisant appeler Georges Marty, pour rejoindre la Bretagne, puis la région de Nantes.

Un an plus tard, à l’issue d’un court séjour à Paris où il rencontre Jan Doornik pour y créer un second réseau de renseignement, il est arrêté à Nantes le 22 janvier 1941. Il avait des soupçons fondés sur son radiotélégraphiste, puisque c’est lui qui le vendit à la police allemande. En réalité, Georges Marty s’appelait Alfred Geissler, agent du contre-espionnage allemand…

Avec d’Estienne d’Orves, c’est l’ensemble du réseau Nemrod qui tombe. Au total, 26 membres sont interpellés, dont Barlier et Doornik. Transférés à Berlin puis à Paris, ces résistants de la première heure sont finalement incarcérés à la prison du Cherche-Midi.

Au cours de son procès, le 13 mai 1941, devant la cour martiale allemande, il prend la défense de ses co-accusés et prend sur lui toutes les responsabilités afin de leur éviter d’être condamnés trop lourdement. Dix jours plus tard, le verdict est rendu : le commandant d’Estienne d’Orves est condamné à mort, avec 8 de ses compagnons.

Les condamnés à mort sont alors transférés à la prison de Fresnes. Commence alors le compte-à-rebours au cours duquel l’officier va rédiger ses cahiers de captivité, où il fait part de ses lectures, de ses pensées, de sa vie spirituelle. Le 28 août au soir, l’ordre d’exécution tombe : il concerne le commandant d’Estienne d’Orves, Barlier et Doornik. Leurs 6 compagnons ont pu bénéficier d’une remise de peine.

Le lendemain, à l’aube, les trois hommes sont fusillés au Mont-Valérien. « Ils sont morts tous les trois en héros, refusant le bandeau, refusant de se laisser lier les mains; ils ont accueilli la mort ‘au garde-à-vous’ en priant pour leur famille et pour la France. »


Retour webzine

La construction du bâtiment Loyola s’intègre dans le vaste programme de développement, de rénovation et de modernisation de l’établissement. Il est destiné à accueillir les classes préparatoires ECE de Saint Louis de Gonzague-Franklin.

Samedi 3 septembre 2016, par une belle journée ensoleillée, le père Jean-Yves Grenet, provincial de France, a béni le nouveau bâtiment Loyola à l’issue de la messe de rentrée.

En présence de nombreux pères jésuites, de l’architecte, des entreprises, des élus, des professeurs, des étudiants et des parents, le père provincial a rappelé la vocation missionnaire des collèges de la Compagnie de Jésus. Si l’on peut sourire du paradoxe de baptiser un immeuble du nom d’un pèlerin, le père Grenet a souligné l’importance d’ouvrir ce lieu au monde et de proposer l’expérience de la rencontre. Les étudiants des classes préparatoires, les professeurs et personnels ont à leur disposition un formidable outil qui n’en doutons pas, constituera un élément structurant de leur formation pour les conduire à être des acteurs engagés et novateurs. Nous nous réjouissons avec nos jeunes étudiants qu’ils puissent ainsi « Entrer pour apprendre, sortir pour servir » et vivre cette grande aventure à l’image de Saint Ignace, pèlerin en quête d’un chemin de vie, d’un chemin de foi.


Retour webzine

« Zéro Gaspil’®», démarche unique et innovante dédiée à la lutte contre le gaspillage alimentaire en restauration collective.

La rentrée scolaire 2016 est l'occasion pour le collège de mettre en place un projet original et novateur. Fort de l'expérience de notre partenaire 1001 repas, nous mettons en place pour l'ensemble de la communauté éducative, ce nouveau concept de restauration. Dans des locaux rénovés, il allie une meilleure organisation du temps de repas en rendant plus fluide le service, une prise en compte des besoins spécifiques de chaque jeune et adulte et une prise en compte réelle de la nécessaire réduction du gaspillage alimentaire. Cette innovation prend tout son sens dans la thématique d'année "Notre maison commune, la terre" incitant chacun d'entre nous à adopter une attitude éco-responsable et citoyenne.

Acteur pionnier sur ce problème depuis 2007, notre partenaire Mille et Un Repas, a modélisé la démarche «Zéro Gaspil’®» pour réduire de manière significative le gaspillage alimentaire dans ses restaurants et harmoniser ses bonnes pratiques. «Zéro Gaspil’®» ambitionne ainsi de passer de 167g. de déchets alimentaires par repas et par personne, soit un tiers d’un repas, à moins de 10 g.

« Zéro Gaspil’® » se caractérise principalement par une cuisine extrêmement qualitative, une suppression des lignes de self traditionnelles au profit de pôles de distribution disposés dans la salle et de la suppression d’une assiette sur les deux : les élèves ne vont chercher leur plat que lorsqu’ils ont fini leur entrée.

« Zéro Gaspil’® » a été présenté à chaque division afin que élèves et adultes soient collectivement responsables.


Retour webzine

A la rentrée 2017, le Centre Laennec Paris, qui accompagne aujourd’hui 740 étudiants de la première à la sixième année des études médicales, quittera son site historique de la rue d’Assas pour s’installer avenue de Camoens dans les locaux libérés par les classes préparatoires de Saint-Louis de Gonzague.

Fondé en 1875 par des étudiants en médecine et des Jésuites, le Centre Laennec apporte à tous les étudiants en médecine qui y sont inscrits un accompagnement personnel, une ouverture aux questions professionnelles et sociales, une formation éthique exigeante dans la tradition pédagogique de la Compagnie de Jésus. Il existe des centres Laennec également à Lyon et Marseille.

Les Centres Laennec, comme les établissements scolaires sous tutelle de la Compagnie, sont des lieux d’Église. Ils s’inspirent d’une vision de l’homme qui cherche à prendre en compte toutes ses dimensions : intellectuelle, psychologique, personnelle, familiale, sociale, mais aussi spirituelle et religieuse pour les élèves et les étudiants qui se sentent concernés, dans le respect de leur liberté de conscience.

L'initiative d'un pôle pédagogique à Paris
Les conseils d’administration des deux établissements ont voté à l'unanimité les 16 et 18 février 2016, la délibération l’entérinant. C’est un tournant important pour chacune des institutions.

Cette implantation permettra aux étudiants du Centre Laennec de bénéficier de nouveaux locaux plus grands, plus sécurisés et plus adaptés au projet pédagogique du Centre, et aux élèves de Saint Louis de Gonzague de côtoyer des étudiants attachés aux questions éthiques et morales, qui touchent à ce qu’est l’homme aujourd’hui et ce qu’il sera demain.

Ce projet a reçu le soutien du Provincial de France de la Compagnie de Jésus, qui "se réjouit de la création de ce pôle éducatif et pédagogique jésuite dans la tradition de la Compagnie de Jésus appelée à former des hommes et des femmes avec et pour les autres".

L’objectif est désormais de prolonger ce rapprochement à travers des projets communs novateurs, des synergies et des initiatives que chacun visera à faire naître.

Nos histoires ont de l’avenir. Construisons-le ensemble

http://www.centrelaennec.fr/


Retour webzine

Dans le prolongement des Journées Missionnaires, nous proposons aux élèves de Terminale et classes préparatoires de participer à des projets humanitaires en France ou à l’étranger durant l’été.

Nous sommes en contact avec un certain nombre de missions, pour la plupart en lien avec la Compagnie de Jésus, dans lesquelles un référent accueille nos jeunes pendant 3 à 4 semaines. Ces associations sont situées en Amérique du Sud, Asie et Europe. Certains pays ou continents sont écartés en raison de leur instabilité politique.

L’engagement de ces élèves peut prendre différentes formes, qu’il s’agisse d’aide à l’encadrement de jeunes, à la scolarisation, à la rénovation, à la construction etc…

Nous les épaulons pour les premières prises de contact, charge à eux ensuite de s’approprier le projet et de finaliser leur séjour.

Ils se découvrent des talents d’animateur, de peintre, d’enseignant, de cuisinier, de danseur, de maçon, de chanteur…avec peu de moyens. Grâce à des gestes et des sourires la communication s’établit toujours, même avec les Chinois, Cambodgiens ou Bulgares dont ils ne parlent pas la langue.

Nos jeunes partent avec le désir de bien faire et leur enthousiasme, et reviennent transformés par leurs découvertes, enrichis par tout ce qu’ils ont reçu des plus démunis, et fiers du travail accompli. 

Responsables des projets humanitaires : Marie-Christine Ory-Lavollée et Magdeleine Chaumet
Permanence le jeudi de 14h00 à 17h00

Témoignage d'un séjour humanitaire d'élèves au Cambodge en juillet 2013 : http://sreampiljuillet2013.over-blog.com/